Dre Carabin a pris la direction du GREZOSP à l'automne 2020.

 

Le Groupe de recherche en épidémiologie des zoonoses et santé publique (GREZOSP) est un rassemblement de chercheurs et d’organisations dont la mission est de promouvoir la recherche sur des problématiques de santé publique et de santé animale au niveau des populations afin d’orienter les actions collectives et les politiques publiques.

Dre Carabin est co-directrice du réseau G1HN.

Le Réseau Une Seule Santé (G1HN) est un réseau interdisciplinaire de recherche-action qui vise à renforcer le leadership canadien dans l'amélioration de la gouvernance mondiale des maladies infectieuses (MI) et de la résistance aux antimicrobiens (RAM).

Le réseau rassemble des chercheurs et des utilisateurs des connaissances des sciences sociales ainsi que des sciences de la santé humaine, animale et environnementale pour développer une approche transdisciplinaire Une seule santé de la gouvernance des MI et de la RAM aux niveaux mondial, national et local.

Dre Carabin est responsable de l'Axe Une seule santé du monde du CReSP.

 

Le Centre de recherche en santé publique (CReSP), financé par le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS), issu d’un partenariat entre le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (CCSMTL) et l’Université de Montréal. Le CReSP est d’ailleurs la première et la seule infrastructure majeure de recherche québécoise entièrement dédiée à la santé publique et opérant dans le cadre de liens structurels privilégiés avec un établissement responsable de la santé d’une population, le CCSMTL. 

l'Axe Une seule santé du monde regroupe plusieurs chercheurs qui œuvrent à mieux évaluer les déterminants associés au statut de santé des populations et à développer des interventions de santé publique en utilisant  approche respectant à la fois le concept d’une seule santé et l’importance du contexte social, politique et culturel, tout en développant des méthodes adaptées à ces systèmes complexes. 

Dre Carabin est membre de The Lancet One Health Commission.

Le but de la Commission Une seule santé du Lancet est de proposer une vision repensée de comment les défis de santé mondiale contemporains sont intriqués avec l'interconnexion complexe qu'il existe entre les humains, les animaux et leur environnement partagé et de fournir une approche permettant d'exploiter ces connaissances afin d'assurer la santé de tous de façon durable. Les travaux de la Commission permettront d'expliquer l'importance de l'approche Une seule santé pour les politiques en faisant appel à l'expertise et aux perspectives transdisciplinaires des secteurs public et privé. L'attention sera portée sur les maladies infectieuses, la résistance aux antimicrobiens et les maladies non transmissibles, ces dernières ayant souvent été laissées pour compte dans le discours sur l'initiative Une seule santé.

Dre Carabin est membre du Steering Committee du Réseau Canadien pour les maladies tropicales négligées.

Les maladies tropicales négligées (MTN) touchent plus d’un milliard de personnes dans le monde, principalement celles qui sont pauvres et marginalisées. Le Réseau canadien pour les maladies tropicales négligées est un réseau dynamique qui regroupe des Canadiens et des Canadiennes ainsi que des organismes de partout au pays qui appellent le Canada à l’action pour mettre fin à la souffrance liée aux MTN.

La mission du RCMTN est de susciter l’intérêt et l’appui de la population canadienne à l’égard des MTN et de prendre fait et cause pour que l’éradication de ces maladies devienne un enjeu prioritaire en matière de santé mondiale pour le Canada. Nos praticiens et chercheurs en santé mondiale apportent un éclairage et un soutien de calibre mondial à la politique canadienne sur les MTN.

Nous pensons que la lutte contre les MTN est l’élément manquant de l’amélioration de la santé mondiale. Les investissements canadiens visant à éradiquer les MTN contribueront à réduire les inégalités en matière de santé mondiale et à mettre en place des systèmes de santé plus résilients.